Qu’est-ce qu’un écosystème ?

Qu'est-ce qu'un écosystème ?

L’environnement est tout ce qui nous entoure. Il est constitué des êtres vivants, à savoir : les plantes, animaux, micro-organismes, etc. Cependant, ces éléments constitutifs de l’environnement, ne sont pas statiques, mais plutôt dynamiques. Et c’est justement ce dynamisme qui leur permet d’entretenir des relations interspécifiques et des relations avec leur milieu environnant. Cela nous renvoie à la notion d’écosystème.

L’écosystème

Pour partir de l’histoire, l’écosystème est né du concept de biocénose, qui signifie populations vivant ensemble et liées entre elles. Puis, de la notion de succession écologique (populations liées aux milieux). Un écosystème est un ensemble dynamique d’organismes vivants (plantes, animaux et micro-organismes), qui interagissent entre eux et avec le milieu (sol, climat, eau, lumière) dans lequel ils vivent. Les composants de l’écosystème développent un dense réseau de dépendances, d’échanges d’énergie, d’information et de matière, permettant le maintien et le développement de la vie.

Les grands écosystèmes

Les écosystèmes sont divisés en deux grands groupes que sont : l’écosystème aquatique (eau salée ou eau douce) et l’écosystème terrestre constitué des forêts, prairies, déserts, etc. L’écosystème forestier se caractérise par la prédominance des arbres, de même que par la faune, la flore et les cycles écologiques (énergie, eau, carbone et éléments nutritifs), qui leur sont associés.

Les composantes de l’écosystème

Les écosystèmes contiennent des combinaisons d’espèces plus ou moins complexes, que l’on peut regrouper en producteurs primaires (les plantes) qui représentent le premier maillon de la chaîne alimentaire. Ensuite, nous avons les consommateurs primaires (les animaux), précisément les herbivores, les consommateurs secondaires qui sont les carnivores (prédateurs des herbivores), les consommateurs tertiaires qui se trouvent en haut de la chaîne et qui sont les prédateurs des consommateurs du second ordre (les carnivores), et les bioréducteurs ou décompositeurs qui sont les escouades responsables de la décomposition du cadavre végétal ou animal. Tout ceci, constitue la chaîne alimentaire. Ces différents groupes assurent tous ensemble, les cycles de la matière, alimentés par l’énergie du soleil au sein d’un environnement d’éléments physiques, géologiques, édaphiques, hydrologiques, climatiques, etc.

Dans un écosystème équilibré, chaque niveau est en interaction avec les autres niveaux ; la quantité de biomasse est stable. La composante majeure d’un écosystème est le sol, car il a un rôle bien particulier : il est à la fois le milieu naturel et le support de la plus grande diversité des habitats. Il est comme un accumulateur, un transformateur pour les cycles biogéochimiques.