Pourquoi l’écologie est-elle importante ?

Les assises mondiales autour des questions environnementales sont de plus en plus nombreuses. Si pour beaucoup d’observateurs, elles se justifient par la volonté des délégations des différents pays de se faire de l’argent, pour beaucoup d’autres, elles se justifient par la dégradation de la nature. C’est une réalité aujourd’hui. Le changement climatique est une évidence. L’hiver est bien trop doux, les étés sont trop chauds,il y a de plus en plus de tsunamis, les rivières sont asséchées, etc. Le geste écologique s’impose donc à tout le monde désormais. Mais les raisons qui justifient l’importance de l’écologie sont bien au-delà de tout cela. Quelles sont donc ces raisons ? Pourquoi est-on arrivé à l’étape où on doit composer avec l’écologie ? Fondamentalement, pourquoi l’écologie est importante ?

Les causes du dérèglement climatique

L’écologie, c’est une science qui étudie les relations entre les animaux, les plantes et leurs environnements.Cette science revêt une importance capitale, surtout depuis quelques années où le dérèglement climatique se fait sentir. Dans beaucoup de régions géographiques, le climat normal n’existe plus. On sait qu’en hiver, il y a une fraîcheur intense, et il neige. Mais pendant cette période de l’année, où on doit avoir ce phénomène, c’est une autre situation qui se présente. Les saisons prennent du temps à se manifester, et quand elles se manifestent, ce n’est que timidement. Pour preuve, dans les stations de ski, on remarque de plus en plus peu d’enneigement.

Cette situation est un signe du dérèglement du climat. Mais cette situation est due à l’action de l’homme sur l’environnement. La nature est composée des végétaux, des minéraux, des animaux et des hommes. Mais, l’homme est parmi toutes ces composantes, l’élément qui influe de façon capitale sur elle. De ce fait, par ses actions, il dégrade la nature. Les industries aujourd’hui sont de vraies machines de dégradation. Elles émettent des gaz à effet de serre.

Ces gaz détruisent petit à petit la couche d’ozone, cette couche qui protège les êtres vivants des rayons ultraviolets. Au fur et à mesure que la couche d’ozone se dégrade, le climat aussi se modifie. Et c’est ce qui justifie les changements climatiques qui s’observent. Mais il y a aussi certaines autres habitudes comme la déforestation et la désertification, qui justifient le dérèglement climatique. Mais toutes ces causes sont liées à l’activité de l’homme.

Quelques conséquences du dérèglement climatique

Quand vous êtes en France ou Europe, la conséquence qui saute aux yeux, c’est peut-être un hiver trop doux ou un été trop chaud. Mais les conséquences sont bien plus graves que ça. La biodiversité est bouleversée. Des espèces animales et végétales sont menacées de disparition. La population d’ours blancs par exemple a sérieusement diminué en l’espace d’un siècle. Comme les ours blancs, quinze mille espèces animales, soit un mammifère sur 4 et 1 oiseau sur 8, sont menacées. Notons que le dérèglement climatique ne favorise pas les récoltes régulières, et a un impact négatif sur l’agriculture. Cet état de choses cause dans plusieurs pays déjà, la famine. Si la famine sévit, c’est encore le fait du dérèglement de la nature et de l’action de l’homme. Mais si notre siècle connaît déjà cette situation de famine, les experts prévoient une famine plus dense, à long terme, si rien n’est fait. C’est dire que l’avenir de nos petits enfants est en danger. Car s’ils ne trouvent pas à manger, ils mourront. Certaines ressources n’existeront plus d’ici quelques années.

Ces ressources sont pourtant nécessaires pour la cohésion de la terre. Leurs exploitations abusives entraînent des chaos dans certains pays. Dans les pays asiatiques par exemple, il n’est pas rare que les tsunamis ou encore des tremblements de terre surviennent. Même certaines de ces catastrophes sont d’origine naturelle, la plupart sont le résultat d’une exploitation abusive des ressources du sous-sol. Pour éviter ces catastrophes naturelles, des actes écologiques s’imposent à tout le monde.

L’intérêt des gestes écologiques

Quand on a des habitudes, il est souvent difficile de s’en débarrasser. Et pourtant, il est important de s’en débarrasser. C’est une vérité qui vaut pour l’écologie. Même si détruire est parfois plus facile à faire que construire, il est important de se mettre à l’écologie. Le geste écologique revient à chaque homme d’abord avant d’être relatif aux industries.Les ordures doivent être mises dans les poubelles, l’eau doit être utilisée à bon escient, voilà deux gestes banals, mais qui contribuent très bien à l’équilibre de la nature. Les gestes écologiques sont très avantageux, contrairement à ce que beaucoup pensent.

Il faudrait savoir que quand on gâche moins une ressource utile, on dépense moins. C’est le cas de l’eau, qui certes est utile, mais est beaucoup gaspillée. Dans le même sens, l’isolation d’un logement ou l’adoption des énergies renouvelables, certes dans un premier temps, sont des investissements qui coûtent chers, mais ils s’avèrent toujours avantageux financièrement.