Quelle différence entre écologie et écologie ?

De plus en plus aujourd’hui, l’écologie prend de la place dans notre quotidien. Difficile de dire s’il s’agit d’un simple effet mode ou si les hommes s’intéressent sincèrement à leur environnement et à sa protection. Toujours est-il que beaucoup de personnes s’intéressent à cette science et veulent y contribuer sans pour autant en maitriser tous les rouages et sans savoir ce qu’il en est réellement. Un autre facteur important, c’est qu’il y a bien souvent une confusion de deux thèmes qui se ressemblent peut-être, mais qui ont des sens différents. En effet, l’écologie peut être perçue de deux points de vue. Qu’est-ce que l’écologie ? Quels sont les divers points de vue dont on peut considérer cette science ? Quelles sont les différences fondamentales entre ces points de vue ?

Qu’est-ce que l’écologie ?

Le terme écologie revêt plusieurs sens selon le point de vue. Nous avons ainsi l’écologie en tant que science et l’écologie en tant qu’idéologie politique.

L’écologie en tant que science

Le mot écologie vient des mots grecs oikos qui signifie maison et logos qui signifie science et est de ce fait la science de la maison. Encore appelée bio écologie ou bionomie elle est la science de l’environnement qui étudie les êtres vivants dans leur milieu ainsi que les interactions entre eux. L’écologie renferme plusieurs autres disciplines scientifiques. Nous avons ainsi l’écophysiologie (c’est la science qui étudie les relations entre un processus physiologique et les facteurs environnementaux), l’autoécologie (c’est la science qui étudie les relations entre un type d’organisme et les facteurs de l’environnement), l’écologie des populations (c’est la science qui étudie les relations entre une population d’individus d’une même espèce et son habitat), l’ergo motricité (c’est la science qui aide l’homme à se mettre en relation avec son environnement), l’étude des écosystèmes et l’économie globale.

L’écologie est donc la science de l’habitat ou encore la science de l’environnement. Elle étudie les différentes interactions se produisant entre le milieu de vie inerte (ou biotope) et les êtres vivants (ou biocénose). Il faut rappeler que l’ensemble milieu de vie inerte et êtres vivants constituent un écosystème. C’est cet écosystème qui entretiendra à son tour des relations indépendantes avec d’autres écosystèmes avec lesquels il échangera de la matière et de l’énergie. C’est là qu’intervient la notion de biosphère. La biosphère désigne l’ensemble des écosystèmes de la terre. La biosphère est très sensible et vulnérable. Un paramètre d’un écosystème peut détruire tout l’équilibre.

L’écologie en tant qu’idéologie politique

Depuis bien des années et de plus en plus aujourd’hui, on remarque la naissance de courants politiques qui défendent la cause de l’environnement et qui soutiennent bec et ongle que le seul moyen de protéger et de sauver la planète est d’adopter l’écologie en protégeant coûte que coûte l’environnement. Les hippies des années 70, les partis Verts, le Greenpeace, ça vous évoque quelque chose ?C’est donc sur cette base que nous définirons l’écologie du point de vue politique. De ce point de vue, l’écologie est donc« l’analyse des interactions entre l’environnement et le fonctionnement économique, social, éthique et politique des sociétés humaines ». Certains arrivent à parler d’écologisme. Mais ce mot n’est pas forcément apprécié par la plupart des principaux acteurs.

Écologie, écologisme : quelles différences fondamentales ?

Des définitions élaborées plus haut, nous pouvons dire sans risque de nous tromper que l’écologie vise à comprendre les interactions au sein d’un ou plusieurs écosystèmes et à étudier la relation des êtres vivants entre eux et avec leur environnement tandis que l’écologisme vise à limiter l’impact des activités humaines pour ainsi préserver les écosystèmes et les ressources naturelles.

Aujourd’hui, tous les scientifiques s’accordent pour dire que la planète va mal et que seule la préservation de l’environnement et de la biodiversité pourra guérir ses maux. Et qui parle de préservation de l’environnement parle d’écologie. Il importe donc de maitriser pleinement ce concept afin d’en connaitre toutes les variantes.