Compresseur à vis : comment cela fonctionne-t-il ?

Compresseur à vis : comment cela fonctionne-t-il ?

Que ce soit pour un usage artisanal ou industriel, l’air comprimé peut être utilisé dans divers secteurs, alimentant un large éventail d’objets. Des pneus facilement gonflés à la peinture uniformément projetée sur un mur en passant par les chaînes industrielles fluidifiées, un compresseur d’air peut s’avérer être plus pratique qu’il n’y parait. Sur le marché, il est possible de trouver des compresseurs à différents mécanismes à vis, à piston, scroll,… Si vous pensez à investir dans un compresseur à vis, voici ce que vous devez savoir avant de l’acquérir.

Qu’est-ce qu’un compresseur à vis ?

Créée en 1939, la technologie du compresseur à vis est basée sur le principe de rotation. Un compresseur à vis peut renfermer un moteur d’une puissance se situant entre 4 kW et 250 kW, puissance équivalente à 535 CV pour délivrer une pression atteignant les 13 bars.

Quel est le principe de fonctionnement d’un compresseur à vis ?

Appelé également compresseur volumétrique, le compresseur à vis est composée d’une pièce maîtresse en forme de vis hélicoïdale, constituée elle-même de 2 vis rotatifs ou rotors. L’un mâle et l’autre femelle, effectuant des rotations synchronisés l’un sur l’autre. Un film d’huile assure l’étanchéité et annule le frottement entre les 2 rotors, d’où l’appellation de « compresseur à vis lubrifiés ». L’air est aspiré par un côté spécifique, celui où les creux des vis sont plus importants. L’air se déplace au cours des rotations vers le centre des vis où l’espace est plus restreint. Subséquemment, la superficie dans laquelle l’air circule est de plus en plus étroite et la pression est de plus en plus importante. L’air comprimé est refoulé et libéré par le deuxième côté des vis.

Les avantages d’un compresseur à vis

Un compresseur à vis est un bon investissement. La machine produit une quantité importante d’énergie de manière rapide. Cette production, contrairement aux compresseurs à piston, n’est pas beaucoup bruyante. Le niveau sonore est relativement bas, grâce au mouvement de rotation plus silencieux que le mouvement de transfert sur lequel se base le compresseur à piston. L’autre avantage étant la régularité de la pression de l’air produit, point important pour faire fonctionner certaines machines nécessitant une pression spécifique.

Comment entretenir un compresseur à vis ?

Un compresseur à vis est une machine coûteuse, qui nécessite un entretien régulier pour qu’elle continue à fournir de l’air comprimé sous pression régulière. L’huile étant le facteur primaire d’étanchéité, il est important de la garder propre et froide pour garantir une rotation synchronisée entre les deux vis. L’huile pouvant se chauffer au cours de la compression, il est nécessaire de prendre des mesures de sécurité et d’opter pour des compresseurs à vis dont le système est installé sous une soupape ou autre récipient de protection.