Qu’est-ce que l’écologie urbaine ?

Nos villes sont de plus en plus polluées et surtout les grandes villes avec une industrialisation à outrance. Les écologistes tirent le sonnet d’alarme depuis des décennies contre le réchauffement climatique et l’effet de serre. Le militant écologiste lutte pour la diminution de la pollution et la préservation de la biodiversité. L’écologie urbaine est plutôt l’analyse de « l’écosystème ville ».

L’écologie urbaine

L’écologie urbaine n’est pas une déclaration d’intention et encore moins une ville nature. Ce concept est analysé en tant qu’écosystème. Autrement dit, chaque espace, chaque ville est analysé dans sa globalité comme une entité écologique étudiée par les scientifiques pour améliorer le système d’interactions et des phénomènes qui s’y déroulent. Cette science recherche le bien-être de l’homme à travers l’étude de sa biodiversité. L’écologie urbaine ne qualifie pas une ville ou ne la déclasse pas selon qu’elle est une ville polluée ou pas. Dans l’écologie urbaine, tous les environnements s’équivalent. L’écologie urbaine est plutôt orientée vers l’amélioration de la vie des hommes.

Cette science a vu le jour vers les années 1960 sous la houlette de grand nom comme Wolman et Duvigneaud. Selon ce concept, l’homme serait à l’origine de ses propres déboires. L’homme utiliserait son écosystème (la nature) comme un aliment qui est consommé et intégré dans son métabolisme. Il le digère et rejette les déchets dans la nature. Il pollue lui-même son environnement. Selon ce concept, cette nature a besoin d’être protégée de son agresseur, l’homme, par des urbanistes « fonctionnalistes » qui imposent des règles strictes dans la cité et implante des parcs naturels et autres endroits naturels. Ces sites visant à anéantir le pouvoir de destruction de l’homme contre la nature. Cette science s’apparente un peu à l’écologie, mais les mécanismes de mise en œuvre en diffèrent un peu.

Une nouvelle conception de l’écologie

L’écologie condamne, lutte et protège l’environnement. Elle a un regard trop critique envers la société. Cette vision négative et inhumaine de la société change avec l’écologie urbaine. Ce regard de la société et de la ville commence à changer avec cette nouvelle conception de l’écologie qui met la ville au cœur des préoccupations et recherche le bien-être de l’homme contre sa propre volonté. Ce système ne cherche pas à condamner la société, mais agit en apporteur de solution. Il cherche à résoudre le problème par la gestion de « systèmes artificiels ». Les dysfonctionnements sont là pour être résorbés. Cette nouvelle conception de l’écologie fait son petit bonhomme de chemin et tente de régler les difficultés. L’urbanisation n’est plus perçue comme une chose négative, mais plutôt comme un moyen d’apporter de véritables solutions aux problèmes de solution qui mine notre société. La ville n’est plus associée qu’à la pollution ou au désastre écologique.

Un projet rénovateur

Il s’agit de repenser nos villes et de voir comment l’écologie urbaine peut renverser la tendance et faire de nos villes, des villes moins polluées. Le renouvellement écologique de la ville est une manière de chercher des endroits adaptés pour implanter des arbres dans des quartiers existants qui optimiseront le cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *