Qu’est-ce que la luminothérapie ?

Qu'est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie est de plus en plus pratiquée aujourd’hui en France. Nombreux sont ceux qui se réveillent sous les lumières d’un simulateur d’aube. Mais qu’est-ce que la luminothérapie ?

Définiton

La luminothérapie est une photothérapie à base de lumière. L’objectif est d’imiter la lumière du soleil. Ainsi, on utilise une lumière blanche à large spectre. Le sujet doit être exposé à cette lumière chaque jour. Il est possible d’utiliser des photosensibilisants. La luminothérapie permet de soigner la dépression et de nombreuses autres maladies.

Origine de la luminothérapie

Dès la fin du XIXe siècle, on savait déjà l’importance de la lumière dans la résolution des troubles biologiques et psychologiques. Les premières techniques de luminothérapie apparues à cette époque avaient des effets remarquables. D’ailleurs, le médecin Niels Ryberg Finsen a reçu un prix Nobel en 1903 pour ses travaux sur la luminothérapie. La France a attendu quelques années avant de suivre le mouvement.

Ce n’est qu’en 1920 que la luminothérapie est devenue populaire en France. En 1984, la luminothérapie est utilisée pour soigner la dépression saisonnière. A partir de ce moment, de nombreux travaux de recherche ont été entrepris pour mieux appréhender cette technique. Depuis 2005, la luminothérapie est reconnue par les professionnels comme une thérapie efficace.

Que soigne la luminothérapie ?

La luminothérapie n’est pas un traitement uniquement réservé à la dépression saisonnière. C’est vrai que ce traitement contre la dépression saisonnière est la mieux documentée mais d’autres troubles sont également soignés par la luminothérapie.

Rappelons que la dépression saisonnière est due à un trouble de l’horloge biologique interne. Quand l’hiver approche, les lumières extérieures diminuent en clarté et peuvent troubler l’horloge biologique. Ce syndrome n’est pas aussi rare qu’on le croît. Près de 10% de la population des pays du nord souffre de ce syndrome. La dépression nerveuse se manifeste par une fatigue chronique, des réveils difficiles combinés à un envie constant de dormir, une humeur dépressive, un manque de libido, etc.

Les autres troubles traités par la luminothérapie sont les problèmes liés au décalage horaire, les troubles de sommeil, le syndrome prémenstruel. En réalité, tout trouble lié au disfonctionnement de l’horloge biologique interne peut être traité par la luminothérapie. Le post-partum peut même être soigné par cette technique. Mais ce n’est pas tout, la luminothérapie est également indiquée si vous travaillez à longueur de journée sans voir la lumière du jour.

Comment fonctionne le traitement ?

Pour bien comprendre le traitement, il faut comprendre pourquoi l’horloge biologique interne se dérègle. En réalité, la lumière pénétrant nos yeux permet de réguler nos rythmes circadiens. Le sommeil, l’éveil, le repas, le taux hormonal, les variations de la température de notre corps sont ainsi régulés. Le rythme est dicté par l’horloge biologique interne. Si les endogènes ne sont pas synchronisés sur 24 heures alors des troubles peuvent apparaitre. Notre organisme s’appuie sur les indices de notre environnement pour trouver le bon rythme.

Tout dépend des signaux qui sont envoyés à notre organisme. Ces signaux peuvent faire reculer ou au contraire avancer notre horloge biologique interne. Il faudra donc être exposé à la lumière pour réguler l’horloge biologique interne.

En pratique, on peut se baser sur un simulateur d’aube. Ce simulateur se charge de reproduire les lumières du lever du soleil. Le réveil se fait en douceur, sans alarme. C’est la lumière qui vous réveillera. Il faut rappeler que les simulateurs d’aube ont une intensité de lumière faible. Mais cela suffit pour traiter l’insomnie ou réduire les symptômes de la dépression. Le plus important avec un simulateur d’aube est de bien programmer le réveil progressif. Pour tout savoir sur les simulateurs d’aube, vous pouvez consulter l’adresse https://www.lumino-therapie.fr/comparatif-simulateur-aube/

Consulter un spécialiste en luminothérapie

Vous pouvez aussi consulter un spécialiste en luminothérapie. Cet expert se chargera de votre traitement. Il déterminera le nombre de séances, la durée de chaque séance ainsi que l’intensité de la lumière. Vous pouvez faire les séances chez le spécialiste ou chez vous.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.