L’écologie dans les établissements de jeu en France : situation catastrophique ?

L’écologie dans les établissements de jeu en France : situation catastrophique ?

Vous le savez très bien : depuis quelques années, l’éco-industrie est au cœur des stratégies des plus grandes marques de biens et de services. Face aux défis environnementaux poussés par les plus grandes puissances mondiales, les préoccupations changent, les comportements évoluent et les compagnies s’adaptent donc en ajustant leurs offres. Nombreuses sont les entreprises à soigner leur image en jouant la carte « Green », « Eco Friendly » et bien d’autres appellations. La beauté, le fast-food, la mode… Tout y passe ! Mais qu’en est-il du monde du casino et de ses nombreuses machines à sous clignotantes sans cesse ? Sujet extrêmement peu abordé par les médias, nous avons décidé d’enquêter.

Les établissements de jeu, des endroits très énergivores

C’est un fait : un casino terrestre est l’un des endroits de divertissement consommant le plus d’énergie. Espaces fermés et sombres, souvent éclairés artificiellement pour recréer une ambiance propice au jeu, salles de machines à sous colorées aux mille et une lumières clignotantes ouvertes de jour comme de nuit, mais aussi nouveaux jeux d’argent électroniques, musique, climatisation, chauffage,… La note est diablement salée.

En allant aux extrêmes, nous pensons à Las Vegas, reine des casinos mondiale. Ce monde artificiel, constamment ouvert, est un véritable désastre écologique. Plusieurs dizaines de barrages ont été construits sur le Colorado pour fournir cette reine du jeu, attirant entre 35 et 40 millions de touristes chaque année. Un seul exemple parlant ? La Freemont Street, l’une des plus célèbres rues couvertes de Vegas, mesurant 430 mètres de long et 27 mètres de hauteur, nécessite près de 12,5 millions d’ampoules : rien que cela !

Le constat est clair à Vegas : l’eau détournée n’est plus suffisante pour alimenter correctement le Delta – pourtant l’un des plus longs fleuves au monde – qui s’assèche de jour en jour. Seulement 9% des eaux parviennent à atteindre le Mexique, l’écosystème meurt à petit feu et l’espérance de vie de Vegas pourrait en être menacée…

Rendre le casino plus responsable, grand défi ?

Face à ces constats alarmants, des initiatives ont été récemment lancées pour tenter d’alléger l’empreinte carbone de ces lieux « eco-enemy ». En reparlant de Vegas, cette dernière se sert, depuis quelques années, de panneaux solaires.

Fruit d’un très long processus, la ville devrait pouvoir s’alimenter entièrement en énergie 100% durable, mais aussi économiser près de 5 millions de dollars par année grâce à cette nouvelle production énergétique renouvelable. Il s’agit de l’une des plus grandes installations solaires du monde. Géothermie, panneaux solaires… Certains établissements de jeu se lancent, comme celui de Mandalay Bay et son toit solaire doté de 26 000 panneaux, pouvant fournir l’équivalent d’un village de 1 300 habitants.

En France, les initiatives sont encore timides… Nous n’avons pas encore beaucoup d’exemples. Dernier lancé ? Le casino de Port Leucate mettant en avant son souci d’utiliser des produits recyclables ou à énergie renouvelable. Gestion de l’éclairage des salles de jeu, climatisation grâce à un système de déplacement d’air, utilisation de machines économes en énergie, développement de nouveaux jeux s’inspirant du casino en ligne : doucement, mais sûrement ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *